Trois étapes pour bien visualiser, analyser et mesurer votre environnement en 3D

Table des matières

Première étape : par la photogrammétrie.

C’est le processus de modélisation 2D et 3D à l’aide d’imagerie aérienne embarquée sur drone, entre autres, permettant d’effectuer des mesures précises.

Seconde étape : par un plan topographique

Effectuer un modèle numérique 3D précis par relevé topographique permettant de représenter le terrain (Modèle numérique de surface) . La combinaison des deux premières étapes, la photogrammétrie et la topographie, va nous permettre de :

  • Générer un modèle numérique de terrain (MNT) permettant de bien représenter la surface du sol (Topographie naturelle)
  • Générer les courbes de niveaux permettant de représenter des profils d’élévation du terrain.
  • Générer un profil topographique représentant le relief d’un segment donné.

Troisième étape : par la volumétrie.

Calcul des volumes à partir des modèles numériques généré par les étapes 1 et 2 à l’aide de différents logiciels appropriés tels que Autodesk, Bentley, ARCGIS.

Le relevé topographique effectué par drone vous permettra d’utiliser le processus de photogrammétrie pour générer vos modèles numériques. À partir de cela il est possible d’effectuer vos calculs de volumétrie précis à l’aide des logiciels mentionnés.

Ce qu’il faut retenir de ces trois étapes : photogrammétrie, topographie et volumétrie.

Ces trois étapes permettent, à l’aide d’imagerie aérienne, de faire la représentation 2D et 3D de la surface, ce qui nous permet de bien visualiser le site, d’en analyser ses composantes et d’en effectuer des mesures précises (Volumes, surface et distance).

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez tout ce que vous devez savoir au sujet de la photogrammétrie.